Construire un lit en palettes

Si je fais cet article, c’est car j’ai un peu galéré à trouver sur internet un « étape par étape » pour construire un sommier à base de palettes de manutentions… Peut etre que c’est du au fait que c’est pas très compliqué.

photo_1.jpg

Suite à une décision vitale de changer de lit (190*140, sommier à lattes et matelas à ressorts), voila la configuration choisie, de bas en haut : palettes, couvertures, tatamis, futon (draps, couette..)

Dans un premier temps, il s’agit de trouver des palettes. Les meilleures sont bien sur celles entièrement en bois, pas celles avec des bouts d’aggloméré au milieu. On trouve grosso modo 2 formats de palettes (norme EPAL). 80*120cm, et 100*120cm. Ou les trouver ? Il est possible de les récupérer à la décharge bien sur, si vous avez une voiture.. Pour nous autres rats entassés à Paris, il faut faire le tour des magasins de type leader price, monoprix… et demander s’ils s’en débarrassent et quels jours. Cette solution n’a pas marché pour nous. Du coup je suis allé demander aux petits magasins indiens de la rue du faubourg st denis, et j’ai pu en négocier 7 (3 grandes et 4 petites) pour 10€. Le mec voulait se débarrasser de toutes, donc j’ai du tout embarquer. Il m’a meme prêté un diable (j’habite à 300m du magasin).

photo.jpg

Ensuite, il faut avoir fait un schéma… Donc, ça veut dire prendre les mesures de la pièce ou va se trouver le lit, et décider si le sommier doit dépasser des tatamis, ou s’arrêter à fleur. Nous, on a une petite chambre, donc ça s’arrêtera à fleur. Les tatamis et le futon font 160*200. Il faut donc faire un schema pour que les palettes fassent ce format là, en essayant de faire le moins de coupes possible, et en cherchant la stabilité. Voila la solution que j’ai trouvé dans ce rubik’s cube de palettes.

schema.jpg

Ensuite, vient la partie manuelle. Dans le meilleur des mondes, vous avez un atelier, des bons outils et pas de voisins. Dans le monde réel, vous empruntez à qui vous pouvez une ponceuse, un rabot électrique, une visseuse, un marteau arracheur de clous, une équerre, idéalement une scie sauteuse (mais une égoïne fera l’affaire), un mètre et une rallonge. Il faut aussi acheter du papier de verre et des plaquettes métalliques, des vis. J’en ai eu pour 20 euros (j’ai du acheter un marteau) à la quincaillerie du coin. Mon « établi » ben c’était l’entrée de l’immeuble. On croise ainsi les lourds regards des voisins qui montent et descendent, mais aussi la curiosité dans les yeux des passants, et l’énervement qui monte dans ceux des poivrots des bars d’en face.

photo_2.jpg photo_3.jpg

Il faut scier selon le plan, les différentes palettes. Je m’en suis sorti à 2 coupes, ça peut servir de garder quelques chutes. Ensuite vient la partie énervante pour le quartier, le rabotage. Ca peut être pas mal d’enlever une bonne couche du bois du dessus, pour se débarrasser de la peinture et autres produits, ainsi que des échardes. Penser à raboter les arretes des planches pour préserver les tatamis. Attention aux clous, j’ai du changer la lame du rabot à la fin 🙂 Un coup de ponceuse partout pour faire propre, et terminer à la main les coins et les arretes. Un grand coup de balais pour enlever copeaux et poussières avant de monter tout ça dans l’appart pour assemblage.

photo_5.jpg photo_6.jpg

Les disposer là ou le lit sera, car une fois assemblé c’est un peu galere à bouger dans la mesure ou une palette doit bien peser 30 kgs. Le plus petit bout de palette est le plus instable, les planches ne reposant sur rien. On va donc les verrouiller avec sa palettes voisine à l’aide des plaquettes métalliques et des vis. Easy. Mettre des chutes de planches aux endroits qui touchent pas le sol, avec le poids du tout, pas besoin de les visser.

photo_7.jpg

Voila, y’a plus qu’a rajouter les tatamis et le futon, et c’est bon 🙂

photo_9.jpg

Pour aller plus loin, il est possible de faire un deuxième étage de palettes en les ponçant soigneusement sur les tranches, pour surélever encore le lit et disposer de petits espaces de rangement (chaussures, livres, boites en cartons). Les tatamis et futons ça se trouve facile sur leboncoin, de 50 à 300 euros selon la qualité, l’épaisseur, l’age, l’état… J’ai eu le tout à 180, 2 tatamis de 80*200*5 et un futon de 160*200*15 avec housse, à l’autre bout de paris, mais ça, c’est une autre histoire….

photo_10.jpg légende : « on est bieeeennnnn »

Comments

  1. Attends j’en ai plein d’autres, alors il y a: « du travail sur la planche » ou encore « t’as bien bûché » ou encore « tu t’es bien planché sur le problème »^^

  2. « super, t’as dû te faire plein de copeaux! »hihi, pouet!

  3. Laetitia

    Bonjour, Merci beaucoup pour cette article cela m’a bien aider car je ne trouvais pas vraiment de tuto. J’ai quand même une question car c’est la première fois que je me lance dans l’aventure du lit en palette. A quoi servent le tatami et le futon ? Est ce nécessaire si j’ai déjà un matelas ?

    • Salut Laetitia,

      en fait, le futon et tatamis, c’est juste un choix de literie. Un matelas normal, ça marche aussi ! Bon bricolage 😉

  4. Dieyna

    Bonjour. J’envisage de faire un lit en palette pour mon nouveau logement qui sera sur mesure de façon à avoir 2 matelas 90×190 et obtenir ainsi avoir un lit King size. Grâce à votre fiche j’ai bien compris comment assembler les palettes sur un niveau. Toutefois mon souci c’est que je veux faire un lit aussi haut que dans les hôtels (environ 65 cm). Je voudrais donc savoir si je peux superposer plusieurs niveaux de la structure de base ? Est ce que je peux les empiler tous dans le même sens où dois je m’arranger pour avoir les traverses à différents endroits sur chaque niveau ? Et surtout qu’elle est l’épaisseur d’une palette de façon à ce que je sache combien de niveau me seront nécessaires.

  5. Camille

    Wouahw ! Super taf ! Et super sympa de partager ça, c’est très utile ! Justement je me prenais la tête avec les mesures etc… Je suis nulle en maths 😉 Donc c’est nickel. Moi j’ai récupéré des palettes, mais finalement elles font pas la même hauteur entre elles et puis j’en ai pas assez. Je pense opter pour l’achat de palette, par flemme, et manque de temps de chiner à nouveau… Encore merci et félicitations !

  6. jean luc

    Merci pour ce tutoriel bien utile et bien décrit, c’est ce que je cherchai

Comments are closed.